BIKETOTHEFUTURE.CH
News
Contact
Page d'accueil
vélos couchés neufs
Réalisations
Les vélos de BTF
Nos occasions
Location de vélos couchés
L'évolution des vélos
Historique complet
Les prix
Courses
Skate électrique
Liens
Alègre 2006
Diverses images trikes
ma p'tit voiture solaire (intro)
ma ptit voiture solaire 2
Ma ptit voiture solaire 3
Ma ptit voiture solaire 4
Ma p'tite voiture solaire 5
Galerie d'images
ktrakcycle et snow-trike
Catrike Speed Tuning
Photovoltaïque
freinage couplé sur Catrike
Classique Genevoise 2008
F.A.Q.
Benhur on ice
Galerie d'images
Ville idéale Bauke Muntz
Ptite voiture solaire 6
Knock Nevis
Musashi modifications
Archives News 2011
Archives News 2009-2010
Un peu de technique...
Ma page personnalisée
Ma page personnalisée
Galerie d'images

Ces deux images montrent de façon flagrante le peu d'évolution des vélos de course entre 1910 et aujourd'hui… Pratiquement rien n'a changé…

 

              

Pour la même période l'évolution des voitures de course... Sans commentaires !!!

      

 

Et, pour en rajouter une couche, l'évolution des avions toujours pour la même période : Le fameux biplan des frères Wright comparé à un Boeing 777...

 Cliquez pour fermer 

 

Comment est-ce possible que les vélos aient si peu évolués en près d'un siècle ? Alors même que l'évolution des autres véhicules est immense... A priori, deux hypothèses peuvent être avancées :

1) Les vélos étaient tellement bien conçu au départ qu'ils ne peuvent quasiment pas être améliorés

2) Pour XYZ raisons, on a choisi de ne pas les faire évoluer.

A vrai dire, il y a sans doutes un peu des deux… Le vélo étant à l'origine très efficace, on a pas cherché à l'améliorer…

Cependant, si l'on y regarde à deux fois, on se rend compte que le vélo comporte malgré tout de nombreux désavantages dont les deux principaux sont :

- Mauvais aérodynamisme

- Confort spartiate

 

Si l'on s'en tient aux vélos de course, on pourrait se dire que le confort spartiate n'est pas un réel problème… Encore que… L'inconfort pour certains coureur est tel qu'il conduit à des problèmes physiques graves tels que : Douleurs aux poignets et aux mains, douleurs lombaires, problèmes de cervicales, problèmes de circulation du sang au niveau du pénis (du à de longue périodes assise sur un siège aux dimensions réduites qui coupe la circulation artérielle à ce niveau).

En ce qui concerne l'aérodynamisme, et plus particulièrement la surface frontale, il est clair que le vélo de course classique est presque une aberration… Surtout quand on sait qu'à son guidon, sur le plat à 25 km/h, 80% de l'énergie est utilisée pour déplacer de l'air… A50 km/h, on doit être à pratiquement 95%…

Jusqu'en 1933, il était possible de s'aligner dans une course cycliste au guidon de quasiment n'importe quel véhicule, pourvu qu'il soit à propulsion humaine… C'est ainsi qu'en juin 1933, Francis Faure sur un vélo couché conçu par Charles Mochet battait le vieux record de l'heure du Suisse Oscar EGG établi en 1914…

 

Mais, le 3 février 1934, lors de son congrès annuel, l'Union Cycliste Internationale devait se prononcer sur la validité de ce nouveau record, et également sur la définition du vélo… Contrairement à l'avis du commissaire de l'UCI de l'époque, et probablement pour des raisons commerciales, l'UCI, par une courte majorité, à voté un règlement extrêmement strict qui a sonné le glas du vélo couché en compétition, et figé la définition du vélo, dont la forme ne peut tout simplement plus évoluer depuis… Un règlement qui tient toujours, 70 ans plus tard…

Mais attention, les choses sont en train de changer… Puisque l'USCF (United States cycling federation, pendant américain de l'UCI) accepte depuis quelques mois les vélos couchés dans les courses US à certaines conditions… Qui sait, l'UCI pourrait suivre prochainement… Et ce jour la, la forme des vélos va considérablement changer au Tour de France… Et les moyennes vont monter… bien plus qu'avec l'EPO…(Record de l'heure des vélos couché 83.6 km, record de sprint 200 m lancé : 131.1 km/h). Les vélos de courses auront alors probablement ce type de forme :

    

Ces vélos existent… On peut les regarder, et les essayer… Biketothefuture en vend et les prix sont similaires à ceux des vélos de course classiques… Des vélos qui vous permettront de rouler du jour au lendemain de 30 à 50 % plus vite dans un confort exceptionnel…

 

Contactez-nous !

078 617 17 17

dario(à)biketothefuture.ch