BIKETOTHEFUTURE.CH
News
Page d'accueil
Les vélos de BTF
Contact
Nos occasions
Location de vélos couchés
vélos couchés neufs
Réalisations
L'évolution des vélos
Historique complet
Les prix
Courses
Skate électrique
Alègre 2006
Liens
Diverses images trikes
ma p'tit voiture solaire (intro)
ma ptit voiture solaire 2
Ma ptit voiture solaire 3
Ma ptit voiture solaire 4
Ma p'tite voiture solaire 5
Galerie d'images
ktrakcycle et snow-trike
Catrike Speed Tuning
Photovoltaïque
freinage couplé sur Catrike
Classique Genevoise 2008
F.A.Q.
Benhur on ice
Galerie d'images
Ville idéale Bauke Muntz
Ptite voiture solaire 6
Knock Nevis
Musashi modifications
Archives News 2009-2010
Un peu de technique...

14 janvier 2007 : premiers essais du Cyclone 500 watts sur le tandem Sun + réflexion sur les panneaux solaires photovoltaïques

 

Ca y est, j'ai enfin essayé ce Cyclone. Pas intensivement, et pas dans des conditions parfaites, car ma fixation du moteur n'est pas assez solide, ce qui fait qu'il à tendance à vriller à l'accélération. Et ainsi, qu'on arrive pas à passer les watts, car lorsque le couple est trop important, le vrillage du moteur entraine aussi une pression telle sur la chaine que ça saute un ou 2 maillons dans un claquement sec peu rassurant et sans doutes très mauvais pour la chaine… Il va donc falloir impérativement que je renforce la fixation de manière à ce que le moteur ne bouge plus.

 

 

 

 

 

Cela dit, j'ai pu tout de même faire quelques km, et voici mes premières impressions :

 

Préalablement, je dois dire que je n'ai même pas encore de compteur sur le tandem Sun, donc il y a une part de subjectivité dans ce que je dis au niveau de la vitesse. Je dois aussi dire que si j'ai installé ce moteur sur le tandem Sun AX : http://www.sunbicycles.com/sun/recumbents/ezTandem/ezTandem.htm  , c'est pour plusieurs  raisons notamment :

 

- Très facile à installer, car le tandem a déjà d'origine 2 pédalier à roues libres.

- Le moteur est installé sur la chaine primaire, et donc bénéficie ainsi non seulement des vitesses de la cassette arrière (11-34), mais aussi des 3 plateaux (30-42-52). Comme d'origine, les deux plateaux de la chaine primaire sont des 39 dents, le 42 et le 52 sont des surmultipliées, et le 30 une démultipliée…

 

Après essai, j'ai décidé de changer les plateaux de 39 de la chaine primaire pour des 48, donnant ainsi encore + d'aptitude en côte au Tandem qui en à déjà pas mal ainsi, car (seul dessus ) = 96 kg + 26kg du tandem + 6,5kg du kit Cyclone 500 watts = une masse totale de 128,5 kg, et sans pouvoir tourner la poignée des gaz à fond, il m'a été possible de grimper du 15-20% sans pédaler sur le 30-34… Déjà assez correct comme aptitude en côte. Peut-être que la Vipère, Aragomax et sa petite famille se souvienne de cette côte que nous avions faites juste à la fin d'une balade à Genève au printemps dernier… Dans un petit chemin très raide, à la fin de la ballade… Et bien c'est cette montée que j'ai pu grimper sans pédaler avec le tandem Cycloné à 7 km/h environ… Toujours en ce qui concerne les perfs pures du Cyclone 500 watts, et même si je n'ai pas de compteur, je pense que la vitesse max du tandem sans pédaler sur le plat doit être d'environ 45 km/h avec cette motorisation et facilement 55-60 en pédalant un peu. Et le tandem Sun tout seul n'est franchement pas un vélo rapide… (Peu aéro et lourd), même si à deux, c'est un vélo qui change du tout au tout, et qui roule vraiment bien.

 

- En ce qui concerne la légalité de cette motorisation… Ou plutôt son illégalité, on pourrait tout de même argumenter que sur un tandem, 500 watts, c'est aussi 250 watts par personne, et donc exactement la limite de la légalité en ce qui concerne la puissance… Même si la vitesse maxi d'assistance de 25 km/h est dépassée assez largement.

 

- A priori, mon projet est la réalisation d'un double Cyclegenius CGX côte à côte… Cela dit, un double tandem Sun à 4 places avec un immense toit solaire aurait aussi son charme et son intérêt… Une véritable limousine… Et en plus, c'est même bien plus simple à fabriquer. Et le freinage à disque est déjà monté, ainsi que les pédaliers à roue libre… Ce véhicule pourrait d'ailleurs très bien être utilisé comme taxi par exemple… Sympa un Taxi solaire non ? Et donc, rapporter un peu d'argent pour le projet… Enfin, la, je délire peut-être un peu…  Cela dit, un véhicule aussi grand a aussi des désavantages… Premièrement le prix élevé (2 tandem, ça commence à chiffrer), et aussi l'encombrement très important… Difficile, de transport, le tandem Sun n'est pas démontable en lui-même… Donc un peu plus délicat à transporter par train… Tout ceci mérite réflexion… Suite au prochain épisode à ce sujet prochainement…

 

Mais pour l'instant, passons à une autre réflexion au propre et au figuré. La réflexion sur les panneaux solaires photovoltaïques :

 

Après avoir déterminé à peu près tout (provisoirement) en ce qui concerne la motorisation et la solarisation du double CGX, je me suis rappelé un article de Home Power sur l'utilisation de réflecteur afin d'augmenter la  puissance des panneaux solaires de nos mini-bolides. Des réflecteurs peuvent augmenter le nombre de photons qui viennent frapper les cellules, et donc la puissance des panneaux. En théorie, on peut facilement doubler la puissance d'un panneau photovoltaïque avec des réflecteurs. Dans le Junior Solar Sprint : http://www.nrel.gov/education/jss_hfc.html , il y avait une limite de taille à ces réflecteurs qui faisait que la meilleure mesure du regretté journaliste de l'époque (Don Khula) était d'environ + 85% de puissance… Ca reste une substantielle augmentation, et je compte bien m'en servir, principalement à l'arrêt, car en roulant, c'est encombrant, fragile, et mauvais au niveau aéro… Mais ça permettrait de charger rapidement les panneaux pendant la pause de midi par exemple…

 

Comme je compte me construire un panneau de 180 watts pour le double CGX, (et largement plus du double avec un double tandem Sun), avec des déflecteurs, je peux raisonnablement compter sur 300 watts durant la pause de midi pour l'option double CGX, et 700-800 watts pour le double tandem Sun… Et ce pour seulement quelques grammes de mylar et quelques euros de plus… 300 watts, c'est la possibilité d'engranger 600 wh en 2h… Et comme la conso prévue doit s'établir entre 10 et 20 wh au km pour le double CGX, cette recharge de midi sera l'équivalent de 30 à 60 km d'assistance… Alors qu'avec le panneau sans les déflecteurs, le potentiel maxi serait de 360 wh, ou 18 à 36 km d'assistance… Le hic est que ces déflecteurs sont intéressants uniquement lorsque le panneau est très bien orienté… Donc, à moins de le faire manuellement en restant toujours à côté, la solution confortable serait de motoriser le panneau avec un système de suivi du soleil. La technologie existe avec une activation du moteur, dès que l'orientation du soleil n'est pas optimale… Cela dit, il n'est pas impossible qu'on puisse aussi juste bricoler un système purement mécanique avec un moteur télescope, voir même  de tournebroche qui puisse faire parfaitement l'affaire… Il faudra tester…

 

Pour ceux que ça intéresse, j'ai mis ci-dessous une image (coupée en 2)de l'article du Home Power qui traitait des réflecteurs (en anglais) dans le homepower

 

Salut !

 

Marc Tauss